Portrait: Roman Bourquin, Accompagnant

Roman Bourquin a participé à plusieurs créations, développements et ventes d’entreprises depuis plus d’une vingtaines d’années. Actif dans les nouvelles technologies notamment la digitalisation, il a une vision étendue sur les changements actuels de l’économie et plus particulièrement sur l’impact organisationnel dans les PME. En tant qu'Accompagnant RCE, il assure d’ores et déjà le suivi de plusieurs transmissions d’entreprises en Suisse Romande.

21.10.2019

Roman, parlez-nous de vos premiers mois à RCE. Comment avez-vous vécu cette période?
Le Raiffeisen Centre des Entrepreneurs est un endroit riche en diversités et en connaissances qui permet aux entrepreneurs de se rencontrer et d’échanger. Nous rencontrons tous types d’entrepreneurs, qu’ils proviennent de la micro-entreprise ou de la méga entreprise. Les connaissances et expériences acquises lors de chacun de nos Accompagnants apportent une plue-value non négligeable, autant à l’entrepreneur qu’à notre centre.
Comme un journaliste spécialisé dans un domaine, ce dernier explore, découvre une variété intéressante de sujets.
Les événements que nous organisons permettent aux entrepreneurs de se rencontrer régulièrement et ainsi d’échanger, dans un cadre détendu, des informations.

Votre carrière professionnelle a commencé en tant que physiothérapeute. Comment êtes-vous devenu entrepreneur?
Si on peut affirmer que ma carrière a commencé en tant que physiothérapeute, il serait incorrect de dire que je suis, par la suite, devenu entrepreneur. J’ai commencé à entreprendre dès l’adolescence: mon premier «projet» a été d’organiser avec des amis un camp de sport d’été au bord de l’atlantique, financé par l’état ;-). Puis, j’ai débuté par l’importation d’habits de sport… par la suite… plusieurs «projet» ont suivis.

Comment êtes-vous arrivé au RCE?
C’est un ami entrepreneur qui m’a contacté et m’a présenté le concept du RCE. Un concept qui m’a de suite séduit grâce à l’approche de ce dernier.

Êtes-vous le spécialiste en matière de digitalisation? Où voyez-vous les plus grands défis pour les PME?
La digitalisation est un domaine passionnant mais souvent mal compris. Il ne s’agit pas uniquement de tout mettre sur le net, il s’agit surtout de repenser complètement les processus de demain, de les simplifier, de les améliorer, puis d’amener son entreprise vers la croissance grâce aux nouveaux modèles d’affaires.

Le plus grand problème des PME, c’est qu’elles tardent à s’adapter et à repenser leurs modèles d’affaires. Elles agissent comme si tout allait rester comme aujourd’hui, alors que, au contraire, tout est entrain de changer. Leurs plus grands défis seraient par conséquent de s’adapter à ce domaine en pleine évolution. Aussi, les PME ont de la peine à trouver de l’aide professionnelle et compétente afin de les accompagner dans cette démarche. En effet, le changement comporte beaucoup de risques et d’investissements, et ce n’est point facile de trouver la bonne personne ou la bonne stratégie.

Que faites-vous à part votre travail chez RCE?
J’ai 3 enfants ;-). Je fais de la course à pied, du kitesurf, du wakesurf, du ski et de la promenade en montagne.

Dans quels domaines pouvez-vous offrir une valeur ajoutée aux entrepreneurs?
Avec le RCE, nous avons une offre incomparable en ce qui concerne la transmission d’entreprise. Il faut s’y prendre tôt afin d’optimiser cette dernière et qu’elle se passe sans frictions, également fiscalement parlant.

En outre, deux autres domaines dans lesquelles je peux offrir une valeur ajoutée aux entrepreneurs sont celui de la digitalisation, comme évoqué ci-dessus et le marketing digital, duquel je me suis également longtemps occupé.

En ce qui concerne tous les autres sujets, mon rôle d’Accompagnant me permet de comprendre les besoins de l’entrepreneur afin de trouver le meilleur expert à disposition pour l’aider dans ses diverses démarches.